Antoine Guerre 15.48.17.png

Manifeste pour une éducation comestible

Parce que nous sommes convaincus que notre façon de manger peut changer le monde, nous pensons que l’éducation alimentaire doit faire son retour à l’école. L’alimentation est aujourd’hui au coeur des problématiques contemporaines. Sa qualité est en baisse. Un Français sur cinq reconnaît avoir du mal à se nourrir sainement.

Il y a urgence à agir. 

 

Nous rêvons d’un monde qui offre à chacun le droit de bien manger, et où tous les enfants ont accès à une éducation alimentaire bonne, propre et juste. 

 

Nous rêvons d’une école dans laquelle les enfants cultivent un potager, observent le cycle des saisons et du vivant, apprennent à cuisiner, à se régaler et régaler leurs proches de ce qu’ils ont préparé. Nous rêvons de cantines saines et savoureuses, qui connectent la préparation des repas avec les potagers et soutiennent des réseaux de paysans locaux vertueux, qui éduquent contre le gaspillage, revalorisent les métiers de la restauration collective et font de chaque repas une fête. Nous rêvons d’enseignants, d’animateurs, d’élus locaux formés pour intégrer l’alimentation au coeur des apprentissages essentiels. 

 

Au pays de l’excellence culinaire, nous ne partons pas de rien.

L’Éducation Nationale reconnaît avoir un « rôle stratégique » à jouer. Elle préconise d’intégrer l’éducation au goût dans les programmes scolaires. Le Conseil National de l’Alimentation recommande de « renforcer l’éducation à l’alimentation par la pratique culinaire, le goût et/ou les jardins pédagogiques ». 

 

Avec L’école comestible, nous souhaitons apporter notre contribution à ces objectifs, dans les activités scolaires, périscolaires et au sein de la vie quotidienne des enfants. 

 

En reliant l’alimentation à l’histoire du vivant, nous permettons aux enfants de comprendre d’où ils viennent, ce qu’ils mangent, la richesse de la biodiversité, la force et la fragilité de la nature. En créant des jardins dans les écoles, sur les toits, au bord des cours et des rues et même des potagers mobiles, nous contribuons à verdir et rafraîchir nos environnements de vie. En développant la solidarité et le partage de recettes ou de savoir-faire potagers avec les familles, nous contribuons à fortifier le lien social et encourageons l’implication des adultes dans le quotidien de leurs enfants. En apprenant à mieux manger, nous réenchantons l’expérience du repas, à la cantine comme à la maison, et nous contribuons à réparer la fracture sociale. 

 

Et puis, quand les enfants jardinent ou cuisinent, jouent, calculent, lisent, étudient une réaction chimique, observent la géographie, comprennent l’histoire, touchent, sentent, écoutent, et forgent leur esprit critique… tous les sens sont en éveil et toutes les matières scolaires s’y retrouvent. 

 

Comme d’autres associations, mouvements, initiatives, L’école comestible prend sa part dans cette incontournable transition de société. Avec nos marraines et parrains Alice Waters, Olivier Roellinger, Michel Guérard et Françoise Nyssen, nous invitons à une Révolution Délicieuse, dès le plus jeune âge.

Plus de 500 personnalités ont déjà signé et participent au mouvement.

Potager

REJOIGNEZ-NOUS 
SIGNEZ LE MANIFESTE

En signant ce Manifeste vous autorisez L'école comestible à ajouter votre nom à la liste des signataires et à vous envoyer des informations relatives au Manifeste et à l'association. Nous nous engageons à ne pas diffuser vos informations personnelles pour tout autre usage.